Inscrivez vous sur oKawan en quelques secondes à l'aide de votre compte Facebook.

Facebook Connect

Le journaliste Marc de Boni, ancien du Figaro, annonce qu'il quitte le Média, la web TV des proches de Jean-Luc Mélenchon

le journaliste marc de boni ancien du figaro annonce qu il quitte le media la web tv des proches de jean luc melenchon

Le journaliste Marc de Boni, ancien reporter du Figaro, a annoncé qu'il quittait le Média, une web TV dirigée par des proches de Jean-Luc Mélenchon, marquée par plusieurs départs ces dernières semaines.

"J'ai sollicité l'interruption de ma période d'essai au Média. Le comité de pilotage y a donc mis fin et vous ne me verrez plus à la rédaction ni à l'antenne", annonce le journaliste dans une brève déclaration mise en ligne sur son compte Twitter.

Selon lui, "cette demande intervient à (sa) seule initiative: on ne (l)'a pas mis à la porte, au contraire". "Seulement, une période d'essai est faite, comme son nom l'indique, pour s'essayer à une nouvelle aventure. Et parfois ça ne colle pas, c'est tout", explique l'ancien grand reporter politique au Figaro.

"Les deux parties n'ont pas trouvé ce qu'elles cherchaient: rien de dramatique", ajoute-t-il, adressant ses "pensées" à "celles et ceux qu'(il) a rencontrés, qui traversent une période pas facile". Moins de deux mois après son lancement, la web TV, créée par des proches de La France insoumise, essuie des critiques en partialité ou brutalité de management, qui ont entraîné des départs, comme celui de Noël Mamère.

Ces défections sont pour certaines liées au traitement par Le Média du conflit syrien. En cause notamment: une chronique de Claude El Khal, présenté comme "correspondant au Liban" du Média, qui expliquait le 23 février, en plateau à Paris, refuser de diffuser des images des massacres perpétrés dans la Ghouta orientale, dans la banlieue de la capitale syrienne, car elles ne seraient, selon lui, "pas vérifiées de manière indépendante\". Avant ces départs, la présentatrice du "JT" quotidien, Aude Rossigneux, avait également quitté la rédaction, cette fois de manière contrainte.

le Mardi 13 Mars 2018 à 07h28 sur « Jean Marc Morandini »




Sur le même thème


le Mardi 13 Mars 2018 à 08h03

Un tribunal égyptien a condamné le président de chaîne de télévision BeIN Sports, Nasser Al-Khelaïfi, à une nouvelle amende de 18 millions d'euros pour "violation de la loi" sur la concurrence

Un tribunal de commerce égyptien a condamné le président de chaîne de télévision qatarie BeIN Sports, Nasser Al-Khelaïfi, à une nouvelle amende de 18 millions d'euros pour "violation de la loi" sur la concurrence, a indiqué une source(...)